1

Immortalisé dans la pierre

 Activité proposée


Les rituels funéraires constituent le point central de ce programme. Les élèves font une visite guidée condensée du musée mais passent surtout beaucoup de temps à la section gallo-romaine. Un guide leur explique en langage clair comment nos lointains ancêtres enterraient leurs morts. Les élèves étudient en petits groupes des ensembles funéraires. Ils découvrent avec fascination divers
aspects de la civilisation gallo-romaine.

Présentation


Le musée gallo-romain provincial de Tongres ouvrit ses portes en 1954. Dès 1854, un bâtiment abritait une collection d’artéfacts archéologiques rassemblés par le Koninklijk Geschied- en Oudheidkundig Genootschap van Tongeren (Association royale d’histoire et d’antiquité de Tongres).

En 1937, le Musée provincial ouvrit ses portes dans le béguinage d’Hasselt et présenta les pièces les plus importantes d’une collection existant depuis 1854. L’ensemble revint dans la ville de Tongres en 1954 lorsque le bâtiment du musée fut prêt. Ouvert en 1954 le musée s’enrichit encore grâce aux dons et aux objets découverts lors de fouilles menées conjointement par le musée et le Service National belge des Fouilles. 20 000 visiteurs par an fréquentèrent le musée.

Le pouvoir exécutif provincial belge approuva la construction d’un nouveau bâtiment et, en 1994 le nouveau musée conçu par l’architecte Alfredo De Gregorio ouvrit ses portes. La nouvelle présentation du musée entraina une augmentation du nombre de visiteurs. En 2006, un second projet de construction fut entamé afin d’encore étendre le musée.

Renseignements divers


  • Langues : Français, néerlandais, anglais, allemand
  • Mobilité handicapé : Oui

 Dossier(s) Pédagogique(s)


  • Brochure scolaire 2017-2018